Archives par mot-clé : Collection d'art contemporain

Visite dans les archives – Vitré

1983 – Les premières acquisitions d’œuvres de l’artothèque de Vitré

Quelles étaient les premières œuvres proposées au prêt à Vitré ? La consultation des archives conservées par l’artothèque permet aujourd’hui de le savoir.

Archives internes de l’artothèque de Vitré, Achats d’estampes nationales et régionales – année 1983 – Dossier consacré aux acquisitions d’œuvres 1983-1987 ©ARP 2023

En effet, la liste des premières acquisitions réalisées en 1983 y a été retrouvée parmi un ensemble de listes d’achats effectués par la ville jusqu’en 1987. Celle-ci est composée de deux feuillets. Le premier répertorie les achats d’estampes qualifiées de nationales et régionales, le second les achats de photographies.

Archives internes de l’artothèque de Vitré, Achats des photographies – année 1983 – Dossier consacré aux acquisitions d’œuvres 1983-1987 ©ARP 2023

En cette seule année 1983, la ville de Vitré acquiert, pour un montant de 161 150 fr. – correspondant à l’enveloppe confiée par le ministère de la Culture, hors encadrement, aux collectivités -, 193 oeuvres, dont 138 estampes et 55 photographies, réalisées par 71 artistes, qui constituent le fonds initial de l’artothèque. Celui-ci a été acheté, soit auprès de galeries parisiennes A.B.C.D, Maeght, La Hune, Jean Briance et Denise René, soit auprès d’artistes, notamment Cueco. Il se compose, pour plus de la moitié, d’estampes réalisées par des artistes nationaux, dont les noms figurent sur la liste fournie par le CNAP en 1982, comme Adami, Monory, Dorny, Aillaud, Soto, Cremonini, et d’un tiers de photographies produites pour moitié également par des artistes priorisés par l’État comme Brihat, Claude Batho, Clergue et Sieff. Cet ensemble compte par exemple la lithographie Crocodile réalisée par Aillaud avec l’atelier Franck Bordas en 1983 et l’album OPUS 50, édité par Georges Fall pour Opus International en 1974, composé de 22 estampes tirées à 150 exemplaires, dont celles d’Aillaud, Arroyo, Kowalski, Rancillac, Monony, Klasen, Schlosser, Erro, Equipo Cronica, acquis par l’artothèque chez A.B.C.D. Plusieurs photographies, Tulipe Noire et Oignon de Brihat, Le Rêve de Claude Batho, Tokyo de Klein et une photographie de la série La Vallée de la mort, réalisée par Sieff en 1977, font également partie de cette sélection.

Ces premiers achats confirment le souhait de la ville de suivre fidèlement les conditions d’attribution de la subvention de développement culturel accordée par le ministère de la Culture, en acquérant notamment un fonds pour l’artothèque où le nombre d’estampes supplante celui des photographies, et dans laquelle les artistes sélectionnés par le CNAP figurent en bonne place. Ce fonds initial tel qu’il a été constitué, souligne, avec évidence, l’inscription de l’artothèque de Vitré dans le cadre suivi par les artothèques créées au début des années 1980. Mais, il montre également la capacité que l’établissement a eu de se réinventer au fil des années. Car, aujourd’hui, ce qui fait la spécificité, voire, la notoriété de l’artothèque de Vitré, n’est pas cette partie de la collection, mais bien les photographies qui y sont réunies et qu’Isabelle Tessier, responsable de l’artothèque, a présentées, à l’été 2023, dans l’exposition La Collection (1983-2023). Les 40 ans de l’artothèque de Vitré Communauté, qui rappelle l’originalité et la grande qualité des acquisitions opérées, par l’artothèque depuis 1989, au moment où l’orientation de la collection s’est faite en faveur de la photographie.

La Collection (1983-2023) Les 40 ans de l’artothèque de Vitré Communauté, exposition réalisée par l’artothèque Le Quai des arts, 17 juin 2023-15 octobre 2023, commissariat Isabelle Tessier ©ARP 2023

Pour plus d’informations sur l’exposition La Collection (1983-2023) Les 40 ans de l’artothèque de Vitré Communauté voir https://www.lesartotheques.com/agenda/40-ans-de-la-collection/ et https://www.bretagne-vitre.com/agenda/lexposition-la-collection-1983-2023-par-lartotheque-le-quai-des-arts/

Rendez-vous sur la page Le Quai des arts pour en savoir plus sur l’artothèque de Vitré communauté https://www.vitrecommunaute.org/lartotheque-de-vitre/

Takesada Matsutani à l’Institut national d’histoire de l’art

L’équipe ARP se saisit de l’occasion que lui donne l’exposition d’une sélection de quatre estampes de Takesada Matsutani (né en 1937) à l’Institut national d’histoire de l’art, pour signaler la présence d’une œuvre de cet artiste dans les collections de l’artothèque de Caen et de l’artothèque de L’Aisne.

Celles-ci ont acquis, respectivement, en 2019 et en 2023, auprès de Fecit Pinxit – L’Institut des métiers de l’estampe originale – , le portfolio Faire bonne impression, dans lequel se trouve l’œuvre Circle Yellow que Takesada Matsutani a réalisée en taille douce avec Les ateliers Moret. C’est ainsi, par l’acquisition de ce portfolio, tiré à 30 exemplaires, composé de dix estampes réalisées dans dix ateliers par dix artistes, imprimé en 2019 à l’occasion de la manifestation Le Siècle Soulages organisée par la ville de Rodez et Rodez Agglomération, que ces deux artothèques ont fait entrer cet artiste japonais, résidant en France, dans leurs collections.

Archives Internes de l’Artothèque de Caen-Espaces d’art contemporain, Registre d’inventaire 2018-, vol.3, page sur laquelle figure l’achat du portfolio Faire bonne impression. Portfolio de 10 estampes, 13/30, acquisition 2019 auprès de Fexit-Pincit ©ARP 2023

L’exposition réalisée à l’occasion de la donation par Takesada Matsutani d’une partie importante de son oeuvre gravé est à voir à l’INHA au 2-4 rue Vivienne, 75002 Paris. Pour plus d’informations sur la donation : https://www.inha.fr/fr/actualites/actualites-de-l-inha/en-2020/donation-de-takesada-matsutani-a-l-institut-national-d-histoire-de-l-art.html

Pour plus de détails sur le portfolio Faire bonne impression https://www.fecit-pinxit.fr/estampes/les-ateliers-moret-avec-takesada-matsutani-didier-manonvillier-matthieu-perramantthomas-fouque/