Visite dans les archives – Paris

La Bibliothèque nationale de France, site Richelieu

À la faveur d’une discussion avec Céline Chicha-Castex (Cheffe du service de l’estampe moderne et contemporaine, affiche, imagerie du Département des Estampes et de la Photographie de la BnF), l’équipe ARP a pris connaissance de l’existence d’archives concernant les artothèques au sein des archives internes du service de l’estampe contemporaine de la Bibliothèque nationale de France.

Ces documents conservés, placés dans un dossier constitué par Françoise Woimant (Conservatrice en chef au Cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale chargée de l’estampe du XXe siècle), intitulé “Galerie de prêt FIACRE Eliane Lecomte”, confirment le conseil et l’expertise apportés au début des années 1980 par la Bibliothèque nationale au FIACRE (Fonds d’incitation à la création) alors qu’Eliane Lecomte (Délégation à la création) y était chargée du déploiement du système des galeries de prêt à l’échelle nationale.

BnF, Archives internes du service de l’estampe contemporaine, Extrait de la lettre adressée par Françoise Woimant à Éliane Lecomte, datée du 3 novembre 1982 ©ARP 2023

Parmi des listes conservées d’adresses d’établissements créés et des publications diverses, se trouve une lettre, aujourd’hui essentielle pour l’équipe ARP, adressée, le 3 novembre 1982, par Françoise Woimant à Eliane Lecomte. Celle-ci confirme le rôle de ces deux femmes dans la constitution de la liste d’artistes familiers de l’estampe distribuée aux artothécaires au moment de la signature de la convention qui liait, entre 1983 et 1986, chaque nouvelle artothèque au CNAP (Centre national des Arts Plastiques).

La consultation de ces archives, pour laquelle nous remercions Céline Chicha-Castex, a ainsi permis aux membres du projet Les artothèques publiques françaises et leurs collections (1982-2022) d’obtenir de nouveaux éléments indispensables à l’écriture de l’histoire de ces établissements.

L’équipe ARP aux Journées Européennes du Patrimoine au Havre

Artothèque de l’École Supérieure d’Art et Design Le Havre-Rouen (ESADHaR), 74-76 rue Paul Doumer, Le Havre, 2023 ©ARP 2023

Juliette Lavie s’est rendue au Havre, à l’occasion des 40e Journées européennes du patrimoine, pour participer à la table-ronde “Des galeries de prêt aux artothèques” organisée par l’association Maison de la culture du Havre en collaboration avec l’artothèque de l’École Supérieure d’Art et Design Le Havre-Rouen. Cette table-ronde, animée par Éric Charnay (vice-président de l’association Maison de la culture du Havre), a réuni également la responsable de l’artothèque, Hélène Souillard, l’artiste Hervé Delamare et un usager de l’artothèque. Lors de cette rencontre, nourrie des échanges des participants, notre collègue a retracé l’histoire de ces établissements culturels, du cas encore méconnu de la galerie de prêt de la Maison de la culture du Havre, première a avoir vu le jour dans les années 1960 en France, aux actuelles artothèques publiques françaises. 

Suivez ces liens pour plus d’informations sur les événements soutenus et organisés par l’association Maison de la culture du Havre https://asso-maisondelaculture.fr/et l’artothèque de l’ESADHaR https://esadhar.fr/en/artotheque-lesadhar