Visite dans les archives – Lyon

Les Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon – Dossier déposé par la DRAC sur l’Association pour le développement des artothèques en Rhône Alpes

Un déplacement effectué par l’équipe à Lyon a permis de réaliser une visite dans les Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon. Celles-ci conservent sous la cote 4421W56 un dossier déposé par le service culturel de la DRAC Rhône Alpes consacré aux activités de l’Association pour le développement des artothèques en Rhône Alpes créée en 1991. Ce dossier réunit un ensemble de documents produits dans le cadre des réunions et des actions portées par cette association entre 1991 et 1994 : inventaires de collections, questionnaires remplis par les neuf artothèques membres – Annecy, Chambéry, Grenoble, Lyon, Saint-Fons, Saint-Priest, Valence, Villefranche-sur-Saône, Villeurbanne -, compte-rendus de réunions, courriers adressés à la DRAC Rhône Alpes.

Parmi les pièces significatives conservées se trouve un dossier contenant une note de synthèse rédigée à la suite de la première réunion, qui s’est tenue à la Bibliothèque Grand’Place de Grenoble, le 14 octobre 1991, à l’initiative de la DRAC Rhône Alpes, afin de valider la création d’une association dans le but de fédérer l’ensemble des artothèques de la région Rhône Alpes.

ADM de Lyon, 4421W56 DRAC Affaires culturelles – Dossiers administratifs, sur les structures et les centres d’art – artothèques – 1991-1994 – Document de travail, synthèse de la réunion du 14 octobre 1991 organisée pour fonder l’Association pour le développement des artothèques en Rhône Alpes ©ARP 2023

Cette note rédigée par Marie-Claude Jeune, conseillère pour les arts plastiques de la DRAC Rhône Alpes, dresse un bilan de la situation des artothèques dans la région qui, pour la plupart, ne sont pas, selon ses constatations, “reconnues par les institutions d’art contemporain”, et souligne l’utilité de créer une association permettant le regroupement de ces artothèques. Marie-Claude Jeune liste également les projets envisagés par la future association comme “reprendre le dialogue avec le ministère de la Culture fondateur des artothèques” qui, dit-elle, a permis l’achat entre “82 et 84 de 12000 oeuvres pour un budget de 6 millions de francs”, et “revoir [avec eux] la convention obsolète”. Ainsi, la création de cette association telle qu’elle est formulée en octobre 1991 repose en partie sur le souhait des responsables des artothèques en Rhône Alpes de redynamiser leurs structures avec l’aide du ministère de la Culture et de la DRAC afin de les inscrire davantage dans les réseaux de l’art contemporain dont ils sentent alors éloignés.

ADM de Lyon, 4421W56 DRAC Affaires culturelles – Dossiers administratifs, sur les structures et les centres d’art – artothèques – 1991-1994 – Lettre de Brigitte Laurençon, présidente de l’Association pour le développement des artothèque en Rhône Alpes et responsable de l’artothèque de Villefranche-sur-Saône, adressée à M. Beghain, directeur de la DRAC Rhône Alpes, le 7 novembre 1991 ©ARP 2023

Dès le mois de novembre 1991, Brigitte Laurençon, dans une lettre qu’elle adresse au directeur de la DRAC Rhône Alpes, Patrice Beghain, résume les idées et discussions développées au cours de la réunion du 14 octobre, et lui annonce à la fois que la décision a été prise de créer l’Association pour le développement des artothèques en Rhône Alpes, et qu’elle a été élue présidente “à l’unanimité par mes collègues”.

Ces deux documents, retrouvés dans les archives déposées par la DRAC Rhône Alpes, rendent compte des actions que les responsables des artothèques et les acteurs de la culture en France ont prises au cours de la longue histoire de ces institutions culturelles afin de les faire connaitre des réseaux de l’art contemporain, et nous renseignent sur l’origine des projets qu’ils ont réalisés. Cette visite dans les archives, comme toutes les autres, confirment l’importance des traces laissées au fil des années par ceux et celles qui ont dirigés ces établissements et auxquels l’équipe ARP souhaite rendre hommage.



Citer ce billet
Juliette Lavie (2023, 30 octobre). Visite dans les archives – Lyon. Les artothèques publiques et leurs collections (1982-2022) . Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/cz4m

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.