Visite dans les archives – Brest

Les Archives municipales de Brest – Itinérance d’une artothèque

Archives municipales de Brest ©ARP 2023

Dans le cadre de ses recherches sur les artothèques bretonnes, l’équipe ARP s’est rendue aux Archives municipales de Brest. En effet, dès 1982, la cité du Ponant souscrit au projet du Ministère de la Culture de créer sur son territoire une artothèque. L’année suivante, la nouvelle galerie de prêt d’œuvres d’art dresse un premier bilan des achats qu’elle a effectué grâce à la subvention de 200 000 francs allouée par l’État. Le dossier « Assurance des expositions (1970-1988) » (cote 360W17) conservé par les Archives municipales contient la liste des œuvres acquises durant l’année 1983. Il y en a 194, réalisées par 98 artistes.

Ces œuvres ne sont pas prêtées à des particuliers mais aux collectivités et notamment aux établissements scolaires. En effet, l’artothèque de Brest ne dispose pas encore d’un local lui permettant d’accueillir un public qui viendrait, individuellement, lui emprunter ses œuvres. Ce n’est que le 28 novembre 1985 que l’artothèque est officiellement inaugurée à la bibliothèque municipale de Brest, au sein du « carré des arts », qui regroupe le conservatoire de musique, l’école et le musée des beaux-arts. L’espace, d’une superficie de 100 m2, doit lui permettre de présenter les œuvres du fonds mais aussi des expositions temporaires. La galerie de prêt d’œuvres de Brest répond alors, en partie, aux attentes du Ministère de la Culture qui préconise des locaux d’une superficie de « 200 m2 minimum qui permette l’accrochage permanent du plus grand nombre possible d’estampes ou de photographies » ainsi qu’un « lieu d’exposition temporaire » (Ministère de la Culture, Direction du Livre et de la Lecture, « Les Artothèques dans les bibliothèques », mars 1984, cote 437W1, AM Brest).

AM de Brest, 360W17 – Assurance des expositions: Artothèque – 1984 – Liste des estampes et photographies d’art de la Galerie de prêt achetées en 1983 ©ARP 2023

Au cours de l’automne 1988, la mairie décide de transférer l’artothèque dans les locaux de la discothèque située quelques rues plus loin. Les dossiers 445W24 et 437W1 conservent des pétitions de même que de nombreuses lettres de protestations d’employé·es municipaux et d’administré·es brestois·es à l’attention de la mairie. L’artiste Yves Picquet écrit ainsi que « l’initiation à l’art contemporain », « l’organisation d’expositions » et « la mise en valeur du fonds de l’artothèque », qui sont les piliers de l’artothèque, sont remis en question par son déménagement au sein de la discothèque (Yves Piquet, « Lettre au Maire de Brest », 22 septembre 1988, cote 437W1, AM Brest).

Malgré ces démarches, la galerie de prêt partage pendant quelques années les locaux de la discothèque avant d’intégrer la médiathèque Saint-Marc dans le courant des années 1990. Puis, en 2000, elle revient dans le « carré des arts » mais cette fois-ci en s’installant au sein du musée.

AM de Brest, 437W1 – Association des Bibliothèques de France, Agence de coopération, Association ENKI, Artothèque : correspondance – 1994 – Galerie d’œuvre d’art 1989 – Plan de la future artothèque de Brest à la bibliothèque Saint-Marc ©ARP 2023

Les documents conservés par les Archives municipales de Brest permettent de mieux saisir l’histoire de l’artothèque de la ville, notamment en ce qui concerne sa création, la constitution de sa collection mais aussi ses multiples déménagements. Concernant ces derniers, la consultation des archives laisse entrevoir la façon dont la municipalité a géré le développement de la galerie de prêt d’œuvres au sein des bibliothèques de la ville. Enfin, les lettres de protestations ainsi que les différentes pétitions qui font suite au déplacement de l’artothèque dans la discothèque illustrent bien l’importance que revêt la structure artistique auprès de certain·nes administré·es de la cité du Ponant.

Les Archives municipales de Brest recèlent de nombreuses autres informations sur la galerie de prêt d’œuvres d’art, pour les consulter le lecteur peut se rendre à cette adresse : https://archives.brest.fr/



Citer ce billet
gwennriou (2023, 1 décembre). Visite dans les archives – Brest. Les artothèques publiques et leurs collections (1982-2022) . Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vfdd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.