Visite dans les archives – Rennes

Les Archives de la critique d’art de Rennes – L’artothèque sur les rails

Les recherches de l’équipe ARP concernant les artothèques de Bretagne nous ont conduits aux Archives de la critique d’art de Rennes. Créée en 1989, cette structure conserve des fonds d’archives de critiques, de théoricien·nes, d’historien·nes de l’art, d’artistes, de collectionneur·euses, de galeries, de centres d’art, de manifestations culturelles et d’institutions. Et parmi ces dernières, la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) Bretagne. Les DRAC sont placées sous l’autorité des préfet·es de région et sont chargées de mettre en œuvre, au niveau régional, la politique culturelle définie par le gouvernement. En liaison avec la Délégation aux arts plastiques, les DRAC interviennent dans le domaine de l’art contemporain et font partie des acteurs majeurs de la création des artothèques.

Le fonds d’archives de la DRAC Bretagne contient de nombreuses informations sur la création des artothèques et sur leurs premiers mois d’existence. On apprend ainsi qu’en 1982, trois villes bretonnes souhaitent ouvrir des galeries de prêt d’œuvres d’art. L’année suivante, l’artothèque de Vitré débute ses activités ; puis en 1984, c’est au tour de celle de Saint-Brieuc. Quant à Brest, c’est en 1985 qu’elle accueille son public.

            C’est également en 1985 que le Ministère de la Culture lance la première édition de la « Ruée vers l’art », dans le cadre du « Mois des musées et des arts plastiques ». Plus de quatre cents manifestations artistiques sont alors prévues partout en France en novembre. En Bretagne, la DRAC organise – avec le concours de la SNCF Bretagne et les artothèques de Brest, de Saint-Brieuc et de Vitré – l’« Artothèque sur les rails ». Du 7 au 29 novembre, un « wagon-exposition » réalise quotidiennement les trajets Rennes-Brest et Rennes-Quimper afin de présenter une sélection d’œuvres acquises et conservées par les galeries de prêts bretonnes. Le double objectif de cet évènement est de faire connaître les artothèques et de familiariser le public avec l’estampe.

Archives de la Critique d’art, Rennes, FR ACA DRAC K0391 34003 – Dossier France. Bretagne. La Ruée vers l’art – 1985 – Communiqué de presse. Artothèque sur les rails. Brest – Saint-Brieuc – Vitré ©ARP 2023

Dix-neuf artistes français·es et étranger·es sont ainsi exposé·es. Leurs préoccupations les rapprochent des tendances figuratives des années 1960, 1970 et du début des années 1980 comme la nouvelle figuration, la figuration narrative ou encore la figuration libre. Les organisateur·ices de cette exposition itinérante souhaitent en effet, selon le « Communiqué de presse »retrouvé par l’équipe ARP, « montrer quelques aspects de la figuration contemporaine dans ses rapports au récit, à la narration, à la fiction ». Quinze de ces artistes sont inscrits sur la « Liste des estampes » fournie par le CNAP (Centre National des Arts Plastiques) aux artothèques lors de leur création et qui leur fournit une première sélection pour l’acquisition de leurs œuvres. Aussi, l’« Artothèque sur les rails » expose des estampes d’Eduardo Arroyo, de Valerio Adami, d’Henri Cueco, de Gérard Fromanger, de Peter Klasen, de Jacques Monory, de Bernard Rancillac, d’Hervé Télémaque, de Wolfgang Gäfgen, de Joël Kermarrec, d’Antonio Recalcati, de Gérard Schlosser, de Leonardo Cremonini, de Roberto Matta et de Gérard Titus-Carmel. Les autres artistes présenté·es sont Jean-Charles Blais, Hervé Di Rosa, Jean Le Gac et [Jill ?] Culiner.

            Si l’équipe n’a pas encore eu la possibilité d’en savoir plus sur cet évènement (déroulé, réception, etc.), ces documents de la DRAC Bretagne conservés aux Archives de la critique d’art de Rennes nous ont tout de même permis d’en apprendre davantage sur les politiques de démocratisation et de décentralisation de l’art menées par le Ministère de la Culture (Mois des musées et des arts plastiques, « Ruée vers l’art », etc.) et sur le rôle qu’ont pu y jouer les artothèques.

Pour en savoir plus sur les documents conservés par les Archives de la critique d’art, le lecteur peut consulter son catalogue en ligne à cette adresse: https://www.archivesdelacritiquedart.org/



Citer ce billet
gwennriou (2023, 24 novembre). Visite dans les archives – Rennes. Les artothèques publiques et leurs collections (1982-2022) . Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/cz4p

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.